Retour

Agence immobilière

Intermédiaire dans les transactions de biens immobiliers, l'agent immobilier met en relation vendeur et acheteur, propriétaire et locataire. En amont, il prospecte, évalue les immeubles, organise la publicité, puis négocie la vente ou la location entre les deux parties. Au sein de sa propre agence ou dans un réseau de franchise, il est payé à la commission et perçoit entre 5 % et 7 % du montant de chaque transaction. Appartements, maisons individuelles, immeubles, fonds de commerce... l'agent immobilier est sur tous les fronts. Mandaté par un propriétaire désireux de vendre ou de louer son bien, il se charge de trouver un locataire ou un acquéreur potentiel. En amont, son expérience et sa connaissance du marché de l'immobilier lui permettent d'évaluer le bien et de vérifier les informations fournies par le propriétaire. À partir des données recueillies (superficie, montant des charges et des impôts, travaux budgétés ou à prévoir, prestations de l'immeuble...), il scelle un accord avec son client sous la forme d'un mandat de vente ou de location, qui indique le prix souhaité. Muni d'un solide argumentaire, l'agent immobilier organise la publicité et les visites, et vérifie les garanties financières des personnes intéressées. Habile négociateur, il joue un rôle d'intermédiaire entre son client et le locataire ou l'acquéreur. Son objectif est d'aboutir à une entente sur le prix entre les deux parties. Une fois l'affaire conclue, l'agent les accompagne dans les différentes démarches financières et administratives jusqu'à la signature du contrat. Il informe les acheteurs sur les formules de crédit, suit de près les délais d'obtention de leur prêt, renseigne le propriétaire vendeur sur les certificats obligatoires (loi Carrez, recherche d'amiante...), informe les futurs locataires des justificatifs à produire...

La prospection commerciale fait partie intégrante du métier de l'agent immobilier, toujours en quête de nouvelles affaires. Annonces, mailings... il recherche en permanence de nouveaux contrats pour faire fonctionner son agence. En complément de cette activité, de nombreux agents immobiliers sont également administrateurs de biens. À ce titre, ils sont chargés par les propriétaires de la gestion et de l'entretien des immeubles qui leur sont confiés.

La carte professionnelle est obligatoire pour exercer. La tendance est à la hausse des qualifications : les diplômés d'écoles de commerce ou spécialisées sont appréciés. À la tête d'une agence, l'agent immobilier est titulaire de la carte professionnelle « transaction sur immeubles et fonds de commerce », délivrée par la préfecture. Le plus souvent, il dirige une petite structure employant trois à cinq salariés. Il peut monter son cabinet sous sa propre enseigne ou créer une agence dans le réseau de franchise d'un grand groupe de transaction immobilière. Ce négociateur peut également travailler au sein d'un cabinet de syndic de copropriété, ou exercer son métier dans un secteur précis : logements privatifs, locaux commerciaux ou industriels. Suivant l'activité et la taille de la société, il peut être entouré d'une équipe de négociateurs, de comptables, de secrétaires et de gestionnaires immobiliers. Commercial de terrain, il se déplace fréquemment pour prospecter de nouvelles affaires ou pour faire visiter une maison ou un appartement. Les visites pouvant se dérouler tôt le matin, le soir ou le samedi, le métier est prenant, et les horaires de travail sont souvent extensibles.

annonces immobilières

son terrain et sa maison avec une Agence immobilière

son terrain et sa maison avec une Agence immobilière